Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Etre e(R)go » Savoir être et savoir faire

Clins d'oeil

Clins d'oeil Zoom sur Clins d'oeil
Une petite typologie , en forme de clin d’½il, sur différentes façons d'être ergothérapeute.

Nous avons tous des croyances inconscientes, des positions philosophiques, au delà des modèles conceptuels auxquels nous pouvons nous référer, en apparence et en conscience explicative.

Nos choix personnels et profonds sont, eux, inconscients et donc, plus difficilement accessibles. Le rêve ou l'humour peuvent parfois nous y donner accès...

Votre préférence irait à quelle phrase?



"Je pense...donc je suis (ergo)"
Les valeurs d'un ou d'une ergothérapeute penseur sont centrées sur l'utilisation de l'esprit et de ses capacités intellectuelles. Les mots clefs en sont la pensée, la réflexion, la concentration, l'utilisation de toutes les fonctions cognitives. Le risque principal d'une telle croyance est que de penser que la conscience serait suffisante pour permettre le changement, ce qui fait fi de la dimension de l'inconscient qui gère notre façon d'être à 90% au moins...Savoir que quelque chose n'est pas bon pour soi ou devrait être modifié, n'a jamais permis de changer une attitude ancrée dans une répétition morbide. L'avantage étant de retrouver l'utilisation de nos neurones d'une façon dite plus adaptée.


"Je parle...donc je suis (ergo)"
Proche de la croyance précédente, les ergothérapeutes présentant cette philosophie auront à c½ur de permettre à leurs patients de parler. La nécessité de mettre des mots, de verbaliser, de créer des liens entre les représentations concrètes et mentales peuvent parfois conduire à des excès de zèle. Le risque étant d'empiéter sur les plates-bandes des psychothérapeutes ou de déployer la parole de façon excessive, au détriment des processus d'inscription des éléments intra-psychiques dans la matière. Cette inscription dans la matière va offrir le déploiement des découvertes métaphoriques et signifiantes pour les patients. L'avantage étant de donner du sens à notre thérapie et d'aider les patients à donner du sens à leur vie.


"Je crée...donc je suis (ergo)"

Les valeurs de cette croyance sont centrées sur des mots clefs tels que création, non directivité, liberté, espace personnel, espace psychique et confidentialité. Cette attitude va permettre une expression libre du patient, à son rythme et à sa façon. Une telle attitude ne permettra pas à toutes les personnes de pouvoir s'exprimer. En effet, certains patients risquent de ne pas se sentir assez guidés et étayés dans leur démarche d'évolution. Et tout le monde n'a pas de capacités créatives spontanées ou en tout cas, éveillées. Le côté libertaire peut faire peur, parfois aux patients, parfois aux institutions, car tolérer le chaos artistique et subversif ainsi déclenché, n'est pas toujours acceptable.


"J'agis..donc je suis (ergo)"
Les ergothérapeutes qui présentent ce type de croyance vont être dans l'action et donc proposer à leurs patients de se mettre en mouvement pour devenir acteur et actrice de leur vie. Il peut leur être parfois reproché d'être un peu trop tournés(ées) vers l'action, voir hyperactifs. Les institutions cherchant essentiellement à occuper les patients pour limiter l'agitation et l'inertie des patients peuvent conduire à de telles attitudes. "Scouts toujours prêts" pourrait être la devise adaptée. Le risque étant de favoriser une fuite dans l'action pour ne pas penser, issue d'une difficulté à supporter le vide ou de s'autoriser à ne rien faire. L'avantage étant de redonner prise sur la réalité à des patients qui n'ont pas toujours les deux pieds sur terre...


"Je joue...donc je suis (ergo)"
La dimension ludique de certains ergothérapeutes leur permet d'utiliser l'humour et la légèreté pour proposer des médiations thérapeutiques. Le risque issu de cette façon d'être, est de ne pas être pris au sérieux et il faut, pour cela supporter le fait d'être de joyeux trublions, des bricolo thérapeutes et autres personnages pas très sérieux. Le discours autour de ce type d'attitudes est souvent centré sur la chance que nous avons de pouvoir nous amuser autant...Il y a peu de risques pour les patients, juste pour notre petit ego sérieux...


"Je structure...donc je suis (ergo)"
Les mots clefs de ce type d'ergothérapeute sont l'organisation, le contrôle, la maitrise, les objectifs, le pouvoir décisionnel, le rangement, les plannings, les bilans. L'avantage est d'avoir l'air très sérieux et efficace. l'inconvénient peut être de s'ennuyer profondément , de ne pas utiliser nos capacités créatrices, d'oublier l'épaisseur et la profondeur. Si vous rêvez de formules mathématiques, de tiroirs ou de colonne vertébrale (structure solide et organisatrice du corps) vous êtes peut-être dans cette catégorie de croyance philosophique organisationnelle qui satisfait, généralement plutôt bien les attentes d'efficacité.


"Je m'adapte...donc je suis (ergo)"
L'ergothérapeute caméléon est polyvalent et multi facette...C'est probablement la race la plus répandue parmi nous, faisant un mixe des nombreuses facettes précédentes, au risque de ne plus très bien ressentir son identité personnelle. Répondre à la demande et s'adapter aux besoins des patients demeurent des incontournables. Il reste à ne pas confondre cela avec répondre aux demandes institutionnelles ou sociétales qui peuvent nous pousser à rendre le patient socialement adaptable et acceptable.




Les écrits de ce site sont la propriété intellectuelle de sa créatrice, Muriel Launois, et n'engagent qu'elle.
Il est possible d'utiliser tout ou partie des élaborations proposées, en citant vos sources.
Merci d'avance d'en respecter l'esprit.

| |
Ergopsy - 2015
Infos légales