Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Engagement et alliance » Engagement et alliance thérapeutique

Engagement et alliance thérapeutique

Désir et motivation


Proposer un soin à une personne, en "psy" comme ailleurs, nécessite que la personne soit motivée, donc qu'elle ait envie de se soigner ou qu'elle en ressente le besoin. Une atteinte biologique, physique, somatique, généralement, ne donne pas lieu à un déni du patient ou à un refus de se soigner, encore qu'il y ait toujours des exceptions possibles. En "psy", la notion de motivation est souvent plus aléatoire. Les personnes d... [Lire la suite]

Engagement et alliance thérapeutique


Pour qu'une personne s'engage en thérapie, avec une dynamique active et de coopération, il est nécessaire qu'elle puisse avoir l'intention de prendre soin d'elle, de changer de comportement ou de mieux comprendre son fonctionnement intra-psychique. Souvent les patients ont une demande d'aide, une attente de guérison ou un espoir de retour à un état antérieur qu'ils ont pu vivre comme étant meilleur ... [Lire la suite]

Se séparer


Fin de la thérapie Le temps d'hospitalisation ou de présence dans une structure donnée n'est pas illimité. Il permet au sujet de se définir dans une limite de temps. C'est parfois le fait de savoir que cela va s'arrêter à un moment, le fait d'avoir peur de manquer de, d'être à nouveau seul, qui mobilise des potentialités à l'intérieur de la personne. Il y a un temps pour la thérapie qui se... [Lire la suite]
Ergopsy - 2015
Infos légales