(SE) TRANSFORMER???DECOUVERTESSanté mentale et épilepsiedes livres Des sites à visiter ENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyCours IFE NancyCours IFE AlençonMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseCOTE CORPSRelaxation active et hypno-relaxationMoi-peau de D.AnzieuUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesEnregistrements séancesAutres pratiques Hypnose et douleurLa pleine conscienceNévralgies pelviennesErgo et sommeilPENSER SA PRATIQUE ERGOContextes du soinModèles conceptuels et de pratiquesModèles inter-disciplinairesWinnicott: Ergo? Psycho? Modèles en ergothérapie Réflexions diversesEtre ergo en psyGresmWebinaire santé mentaleLettre oubliéeMéditations personnellesCOTE CLINIQUEC'est quoi la clinique?Histoires ou cas cliniques?Les différentes pathologiesAu cinémaPROCESSUS D'INTERVENTIONPatient centréLes étapesObjectifs et processusMOYENS THERAPEUTIQUESSavoir créer un dispositifRelation médiatiséeCadre thérapeutique Modalités thérapeutiquesActivités et médiationsExpériences potentiellesAnalyses réflexivesJEUX THERAPEUTIQUESConcepts et dispositifContextes-concepts jeuxDispositif ludiqueExp potentielles jeuxWebinaire ANFE 2021Des outils transversauxJeux d'expressionJeux et émotionsJeux et autonomieJeu de la maisonJeux et ressourcesJeux cognitifsMEDIATIONS PROJECTIVESContexte-conceptsDu côté psychothérapieModèles psycho-dynamiquesProcessus thérapeutiquesLa question identitaireSublimationElaboration psychiqueAtelier d'expression Création d'un atelier Médiations projectives Grille d'analyse médiationsDes outils projectifsHistoires de thérapiesDes squigglesArgile vivanteConsignes créativesAtelier d'écriture Les petites bouteillesVIVRE SES EMOTIONSThéories Types de dispositifsCréer un atelier émotionsACTIVITES ARTISANALESConcepts-processusAu coeur du gesteLe FaireLa valorisationFabrication du cadreCréer un atelier artisanalGrille d'analyse d'activitésHistoires senséesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesDes outilsDes objets symboliquesEt le mandala ???COMPETENCES ET RESSOURCESContexte-outilRéhabilitation psy-socialeUtiliser l'expressionAutonomie Création d'un atelierGroupe Autonomie-Projets Compétences Créer un atelierGroupe ressourcesDes expos inclusivesDeltamorphosesExposition virtuelleEDUCATION THERAPEUTIQUEContexte-concepts en ETPEn addictologieHistoire de l'atelierCarnet de routeObésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passFORMATIONS Formations JEUX Formation EMOTIONSAutres professionnels
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Elaboration psychique » (Se)transformer

Elaborer quoi?

Elaborer quoi? Zoom sur Elaborer quoi?


L'analyse qui est proposée ici, propose un approfondissement d'un type de changement intra-psychique et s'appuie des notions psycho-dynamique. Il se centre donc avant tout sur l'idée de fonctionnement psychique, de changement interne et d'évolution possible de soi-même.


Dans cette dimension psycho-dynamique, il est plus pertinent de laisser se développer des processus plutôt que d'avoir trop d'intentions ou d'objectifs. Et si nous laissons se dérouler tranquillement les processus thérapeutiques, alors peut-être de véritables changement intra-psychiques pourront-ils advenir.



Nous sommes dans cette section, dans l'utilisation d'outils à visée de changement intra-psychique et donc des outils plus clairement créatifs, projectifs, expressifs. Nous allons proposer l'utilisation de médiations thérapeutiques, permettant d'aller d'une expression médiatisée à une psychothérapie médiatisée. Ces deux termes correspondent à deux niveaux de travail: l'un sur les mécanismes de défense et l'autre sur l'élaboration psychique. (voir les processus décrits dans la section: (se)transformer)


  • Un changement au niveau des mécanismes de défense
Les mécanismes de défense, utilisés par le moi sont protecteurs et sont une façon de gérer l'angoisse. Nous pourrions considérer cela comme la première ligne de défense "naturelle" contre l'angoisse. Pour chaque personne les grands mécanismes de défense que sont le refoulement, la projection et l'introjection sont opérants de façon plus ou moins efficace, en fonction de notre construction psychique: Le refoulement permet de ne pas garder tout en mémoire consciente, la projection et l'introjection permettent de se construire, s'identifier, prendre des parties de l'autre en soi, se distinguer, s’affirmer, etc...Selon les structures psychiques, les mécanismes de défense seront variables et plus ou moins matures.

Lorsque les mécanismes de défense sont débordés, les pulsions non canalisées (énergie psychique libre et non organisée) peuvent provoquer de l'angoisse, des passages à l'actes, des débordements émotionnels gênants pour le patient. Or, l'éprouvé s'inscrit dans le corps. La dimension sensorielle des différentes activités que nous pouvons proposer, va donc contribuer à proposer un revécu  de cette dimension. La dimension pulsionnelle, inscrite dans le somatique, sera donc ainsi prise en compte. L'éprouvé s'inscrit aussi dans les sensations et les émotions. Tous ces éprouvés, qui ont pu antérieurement, laisser des traces dans le psychisme de la personne, dans son espace intérieur, vont pouvoir être (r)éveillés par le travail de la matière, par le rapport à l'objet et donc ils pourront retrouver le chemin de la représentation de ce qui n'était pas encore exprimable.

En ergothérapie, il est donc possible d'expérimenter soit le renforcement de mécanismes de défenses déjà existants mais débordés momentanément, soit de les rendre plus matures, soit d'intégrer de nouveaux mécanisme de défense face à l'angoisse. La maturation des mécanismes de défense est une voie possible d'évolution pour le patient. Passer des mécanismes inadaptés, inefficaces à des mécanismes plus élaborés, plus matures devient possible. La sublimation est une voie possible d'expression, plus acceptable par la société, voir valorisée dans des actions telles que s'engager dans un métier ou découvrir une capacité de création. Cette voie peut-être suffisante pour certaines personnes, permettant une nouvelle voie d'expression de l'énergie psychique, un soulagement, parfois même une réparation. Ce type de travail va permettre un changement d'être même si la personne n'a pas toujours conscience de ce qui se trame dans son inconscient. L'angoisse peut donc diminuer, à nouveau gérée par les mécanismes de défense de la personne.

  • Un changement au niveau des capacités d'élaboration psychique
Mais, pour certains patients, l'angoisse se révèle plus tenace, plus profonde et résiste à toute tentative de "gestion" par les mécanismes de défense, même renforcés, même plus matures. Nous entrons là dans la nécessité d'un travail plus approfondi, celui de la compréhension de l'élaboration psychique. Ce processus d'élaboration psychique,  parfois nommé aussi mentalisation, est le plus fondamental pour permettre de véritables changements psychiques. Pour cela il est possible de réfléchir aux passages entre espace intérieur et espace extérieur, par le jeu de la projection et l'introjection. Ces passages entre dedans et dehors, vont éclairer comment l'élaboration psychique va créer du lien et du sens entre les objets internes et externes. Cette élaboration psychique se fait par le travail autour de la représentation mentale. En ergothérapie, elle aura comme caractéristique de devenir une représentation concrète et externe, qui s'appuie sur les représentations internes, imaginaires, inconscientes.
 

Une véritable transformation psychique va donc être variable selon les personnes, leur structure psychique, leurs personnalités. Globalement, il est important de passer par l'étayage de la fonction de contenance et de structurations (psychose), par l'élaboration psychique des pulsions (psychose, états-limites), par une expression médiatisée mais aussi verbale (à partir de l'objet, des ressentis, des associations d'idées) , une introspection concrète, l'élaboration des conflits intra-psychiques, le jeu de la fonction de symbolisation pour les personnes ayant des capacités d'introspection et de symbolisation. Il s'agit là, de donner du sens à ce qui se passe en thérapie et à sa propre vie. Cette dimension peut tout à fait être transversale avec d'autres métiers, tels que l'art-thérapie ou lorsque des psychologues utilisent eux-aussi, des médiations à visée d'une psychothérapie médiatisée. Nous utiliserons donc, préférentiellement, une expression médiatisée, mais il nous faudra aussi développer des temps de parole pour ce niveau de thérapie. (voir expression verbale ou non verbale) Notre pratique peut donc tout ) fait se situer dans une pratique d'Introspection concrète qui peut contribuer à aider la personne à donner du sens à ce qui lui arrive et à ce qui n'était que symptôme. (voir Sens du symptôme)


Les écrits de ce site sont la propriété intellectuelle de sa créatrice et n'engagent qu'elle.
Il est possible d'utiliser tout ou partie des élaborations proposées, en citant vos sources.
Merci d'avance d'en respecter l'esprit




| |
Ergopsy - 2015
Infos légales