Etre intégratif???DECOUVERTESSanté mentale et épilepsiedes livres Des sites à visiter ENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyCours IFE NancyCours IFE AlençonCours IFE PoitiersMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseCOTE CORPSRelaxation active et hypno-relaxationMoi-peau de D.AnzieuUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesEnregistrements séancesAutres pratiques Hypnose et douleurLa pleine conscienceNévralgies pelviennesErgo et sommeilPENSER SA PRATIQUE ERGOLes différents contextesModèles conceptuels et de pratiquesModèles inter-disciplinairesWinnicott: Ergo? Psycho? Modèles en ergothérapie Réflexions diversesEtre ergo en psyGresmWebinaire santé mentaleLettre oubliéeMéditations personnellesCOTE CLINIQUEC'est quoi la clinique?Histoires ou cas cliniques?Les différentes pathologiesAu cinémaPROCESSUS D'INTERVENTIONPatient centréLes étapesObjectifs et processus(Se)transformer? MOYENS THERAPEUTIQUESSavoir créer un dispositifRelation médiatiséeCadre thérapeutique Modalités thérapeutiquesActivités et médiationsExpériences potentiellesAnalyses réflexivesQue peut-on analyser? Des grilles d'analyse variéesAnalyser un atelierJEUX THERAPEUTIQUESConcepts et dispositifContextes-concepts jeuxDispositif ludiqueExp potentielles jeuxWebinaire ANFE 2021Des outils transversauxJeux d'expressionJeux et émotionsJeux et autonomieJeu de la maisonJeux et ressourcesJeux cognitifsMEDIATIONS PROJECTIVESContexte-conceptsDu côté psychothérapieModèles psycho-dynamiquesProcessus thérapeutiquesLa question identitaireSublimationElaboration psychiqueAtelier d'expression Créer un espace sécureMédiations projectives Grille d'analyse médiationsDes outils projectifsHistoires de thérapiesDes squigglesArgile vivanteConsignes créativesAtelier d'écriture Les petites bouteillesDU COTE DE L'OBJETConceptsTransionnalitéDésir de réparationDestin de l'objetProcessus thérapeutiquesAu coeur du gesteLe FaireLa valorisationFabrication du cadreCréer un atelier Grille d'analyse d'activitésHistoires senséesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesDes outilsEt le mandala ???Des objets symboliquesVIVRE SES EMOTIONSThéories Types de dispositifsCréer un atelier émotionsCOMPETENCES ET RESSOURCESContexte-outilRéhabilitation psy-socialeUtiliser l'expressionAutonomie Création d'un atelier AVQGroupe Autonomie-Projets Compétences Créer un atelierGroupe ressourcesDes expos inclusivesDeltamorphosesExposition virtuelleEDUCATION THERAPEUTIQUEContexte-concepts en ETPEn addictologieHistoire de l'atelierCarnet de routeObésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passUn outil ludiqueFORMATIONS Formations JEUX Formation EMOTIONSAutres professionnels
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Analyses réflexives » Analyser un atelier

En présence du patient

En présence du patient Zoom sur En présence du patient











Accueil


  • Y'a t-il recueil d'informations, de données avant la présence de la personne ? Auprès de qui ? Y'a t'il lecture du dossier ? Réunion de synthèse ? Autre ?
  • Quelqu'un accompagne t-il la personne en ergothérapie ? L'ergothérapeute va t'-l ou elle dans l'espace de la personne ?
  • Où ? Y'a t-il une pièce dédiée à l'accueil ? S'agit-il d'une visite guidée des ateliers, en présence ou non des autres personnes ? Autre.
  • Par qui ? L'ergothérapeute qui va s'occuper de la personne ? ou un(e) ergothérapeute présentant le dispositif global ?
  • Quand ? Existe t'-il des temps dévolus à l'accueil ? Y'a t-il des rendez-vous fixés à l'avance ? La personne peut-elle se préparer psychiquement, venir d'elle-même, agir sur l'horaire proposé ?
  • Peut-elle refuser d'être accueillie ? Si oui, que se passe t-il ?
  • Comment ? S'agit-il d'un temps d'écoute ? D'un moment de bilan ? D'une visite guidée ? Est-il centré, en priorité, sur l'histoire de la personne ou ses activités ? Est-il directif ou non ? La reformulation est-elle utilisée ? (Rogers) L'intention est-elle d'expliciter les processus thérapeutiques ? D'aboutir à un projet, un choix, un contrat ?
  • Des bilans sont-ils utilisés ? Si oui, lesquels ? Durée du bilan, type de cotation, bilan maison ou d'ailleurs, etc….


Projet d'ergothérapie


  • Comment est posée la prescription ? Avant ou après une réunion d'équipe ? Par le médecin seul ? Est-elle globale ou précise ? Le médecin choisit-il, impose t-il les activités à pratiquer ?
  • Le projet, est-il centré sur la demande, le besoin, le désir, de la personne, de l'ergothérapeute de l'équipe, du médecin ?
  • Quels sont les termes employés ? Prescription, engagement, contrat, parole ; présence obligatoire, souhaitable, recommandée…
  • Y'a t-il recherche d'adéquation active entre processus pathologiques et thérapeutiques ou les processus peuvent se dérouler à leur rythme? Y'a t-il recherche d'un projet personnel et adapté ou intégration dans un cadre thérapeutique donné à l''avance? Le projet est-il centré sur la notion d'activité ? Y'a t-il choix éclairé parmi plusieurs cadres thérapeutiques ? Autres.
  • Le projet est-il écrit ? Est-il révisable ?Modulable?
  • Le patient peut-il le refuser ? Si oui, que se passe t-il ?
  • Qu'elle est l'intention thérapeutique principale de l'ergothérapeute ? Y'a t-il des objectifs thérapeutiques ou l'intention de laisser des processus se dérouler?


En activité (Centré sur l'atelier à analyser)


  • L'intention est-elle : de laisser se développer les processus thérapeutiques ou d'agir dessus ? De laisser la personne trouver par elle-même ou de la guider ? D'aboutir à un but, un objectif ? D'observer ou d'agir ? Autres….Quels objectifs ou processus thérapeutiques peuvent se déployer dans cet atelier?
  • Les fonctions du cadre sont-elles utilisées, décrites, analysées , repérées? Contenance, fiabilité, confidentialité, espace de sécurité, espace de jeu, espace intermédiaire…
  • Quels sont les interdits posés ?
  • Passages entre dedans et dehors : la porte est-elle fermée ou ouverte ? Y'a t'il des passages de matériel matériaux, modèles, entre le dedans et le dehors de la salle ? Les patients peuvent-ils amener quelque chose ou utiliser ce qui leur est offert ? Peuvent-ils emprunter du matériel pour continuer leur objet ? Peuvent-ils emprunter des livres, feuilles, feutres, ou autres matériaux " légers " ? Pourquoi y'-a t-il ou n'y a t-il pas des passages entre DD et DH ?
  • Médiations: s'agit-il d'une activité manuelle, expressive, projective,ludique, autre? Quelles sont les expériences signifiantes principales proposées par cette médiation?
  • Groupe : Est-il utilisé en dynamique groupale ou en co-présence ? Les fonctions du groupe sont-elles analysées, écrites, nommées, utilisées ? L'attention est-elle portée sur la place dans un groupe, sur l'intégration ? L'attention est-elle portée sur le groupe ou sur la personne ? L'attention est-elle portée sur la façon de créer ou non un espace personnel, de l'affirmer, de le défendre ? L'ergothérapeute se situe t'il au dedans du groupe, au dehors ou bord ?
  • L'ergothérapeute est-il ou elle, plutôt passif, réceptif ? type observation, présence, accueil inconditionnel, écoute empathique, centré sur avoir être…L’ergothérapeute est-il ou elle préférentiellement actif? type conseils, participation, guidance, aide, transmission d'un savoir faire, création, co-création….Peut-il ou elle passer d'une attitude à l'autre ? Comment peuvent se manifester les capacités de contenance de l'ergothérapeute ? Comment peut jouer la fonction de symbolisation de l'ergothérapeute ?
  • Quel type de relation est utilisé préférentiellement : écoute empathique, transmission de consignes, apprentissage, guidance, conseils, reformulation, induction, etc…Y'a t-il eu recherches bibliographiques, stages, psychanalyse, supervision pour travailler cette notion de relation ?
  • Temps de parole : Y'a t-il un temps de parole en début ou en fin de séance ? Est-il centré sur le ressenti ou sur l'objet ? Y'a t-il un espace spécial pour les temps de parole ? La parole est-elle possible durant le groupe ? Y'a t-il animation, écoute, questions ?
  • Destin de l'objet : Y'a t-il un objet à réaliser, créer ? Y'a t'il une limite au nombre d'objets ? Y'a t-il paiement des matières premières ? Paiement symbolique ou pour des raison de budget ? L'objet demeure t-il dans l'atelier durant le séjour ? Est-il exposé, caché, rangé, protégé ? Peut-il être détruit durant la thérapie ? Peut-il être montré à d'autres thérapeutes ? Si oui, par qui et pourquoi ? Est-il possible de refuser de montrer l'objet de la personne ? Qui range les objets entre les séances ?
  • Que se passe t'il lors de l'absence d'une personne ? Est-elle nommée ? Rappelle t-on l'importance de la présence en termes d'engagement, de valeur de la personne ? L'absence peut-elle être mentalisée, pensée, exprimée ?
  • L'attention est-elle portée principalement sur : le processus qui se déroule ou la réussite de l'activité ? Sur l'objet ou le ressenti de la personne ? Sur le sujet ou sur l'objet ? Sur l'individu ou le groupe ? Sur l'observation du comportement ? Sur l'analyse du comportement et de l'origine éventuelle ? Sur l'existence d'un processus de créativité ? Sur la quantité ou la qualité de l'action ? Sur l'agir ? Sur le sens de l'objet ? Sur la satisfaction de la personne ? Sur le processus d'évolution et de changement psychique ? Autres…..
  • Arrêt de la thérapie : Y'a t-il un moment identifié à l'avance pour l'arrêt de la thérapie ? Cet arrêt est-il conditionné par la sortie de l'hôpital ou du centre, ou en est-il différencié ? Est-ce un simple au revoir, une séance spéciale, un bilan ? Comment est-il préparé, nommé, explicité, travaillé ?


Les écrits de ce site sont la propriété intellectuelle de sa créatrice et n'engagent qu'elle.
Il est possible d'utiliser tout ou partie des élaborations proposées, en citant vos sources.
Merci d'avance d'en respecter l'esprit.





| |
Ergopsy - 2015
Infos légales