Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Objectifs alcoolisme

Objectifs alcoolisme


Les objectifs des personnes alcooliques

La priorité doit toujours être donnée aux objectifs des patients. Cela nécessite un accueil de la personne pour déjà entendre, non pas ses problèmes ou sa pathologie, mais pour entendre sa parole, son projet de vie, son intention principale, ses désirs. Seulement ensuite, nous pourrons proposer des pistes de travail et négocier des objectifs intermédiaires permettant d'aller vers le projet de vie de la personne. Il est important de ne pas considérer ce qui lui arrive comme un problème que nous devrions nous résoudre (à sa place) mais comme une occasion de changement possible, d'évolution et d'intégration de ses difficultés. Pour chaque personne il faut donc envisager un projet unique. Lors d'un enseignement toutefois, nous sommes obligés de réfléchir dans des termes plus généraux et globaux, et en termes de pathologie, sans perdre de vue que cela reste artificiel.


  • Conscience nocivité plus ou moins importante et souvent la demande de soins vient de l’extérieur (injonction) Alcool parfois non avoué, culpabilité ou déni
  • Alcool anxiolytique, désinhibition recherchée
  • Inconvénients et "avantages" : quel est l’équilibre, la balance bénéfices-risques?



Principes thérapeutiques institutionnels/globaux


Action sur le symptôme
  • Proposer un sevrage progressif : arrêt de l’alcool, utilisation éventuelle de médicaments, vitaminothérapie
  • Médicaments pour limiter l'appétence à l'alcool (baclofène)
  • Favoriser la mise à distance familiale, professionnelle
  • Proposer un suivi sur le plan somatique, social et psychologique

Action à visée psychothérapeutique
  • Travail sur les vrais enjeux de la dépendance à l’alcool : notions de distance, manque et séparation 
  • Développer les capacités d’introspection pour une conscience du sens du symptôme et du risque vital lorsque cela est possible




Objectifs en ergothérapie

Les objectifs spécifiques en ergothérapie s'organisent autour de deux grandes lignes: le soin psychique, incluant un travail soit plus sur le comportement visible soit plus autour du fonctionnement intra-psychique et la réhabilitation; incluant la qualité de vie de la personne, son autonomie et ses habiletés sociales.



Soin psychique
Sous l'angle psycho-affectif
  • Action pour redevenir acteur, reconstruction narcissique (narcissisme secondaire, sentiment d'être valable à ses propres yeux).
  • Favoriser l’expression médiatisée et l’utilisation de l’énergie psychique dans d’autres voies que celles du symptôme (formation de compromis)
  • Découvrir et restaurer la dimension de la créativité, pour une meilleure qualité de vie mais aussi pour retrouver des capacités de représentations souvent mal construites
  • Travail sur la fonction de symbolisation : " Biberonner " n’est pas un terme uniquement humoristique. Le plaisir oral est très archaïque, aisé à retrouver, voir valorisé dans nos sociétés. Il est donc d’autant plus difficile de s’en séparer et de pouvoir exister de façon différenciée. Il est important d’être vigilant et attentif aux situations thérapeutiques symboliques de l’ingestion en soi, l’expression de la relation au vide, au manque.
Type d'ateliers: Ateliers d’expression et à médiation thérapeutique (si possibilités d’expression et d’introspection)   (voir exemples de propositions créatives , des écrits collectifs )

Sous l'angle cognitivo-comportemental
  • Apprentissages de techniques nouvelles : sur un plan cognitif, cela peut être intéressant d’évaluer les capacités de la personne à intégrer ou non de nouveaux apprentissages. Souvent capacités dégradées.
  • Retrouver des capacités d’adaptation à diverses situations
  • Transfert de dépendance (sur une personne, une technique, un groupe de thérapie) lorsque la dimension d’introspection est trop limitée.
Types d'ateliers: ateliers de rééducation cognitive ou même occupationnels (en cas de désocialisation ou de dégradation cognitive importante), ETP

Réhabilitation
Sous l'angle groupal
  • Socialisation, être en groupe :
    • groupe hétérogène ou groupe personnes alcooliques (illusion groupale et création d’un surmoi extérieur au patient)
    • Développer des capacités sociales et relationnelles
    • Rendre un sentiment d’utilité sociale
    • Favoriser des interactions conviviales hors de l’absorption d'alcool, travail sur d’autres modes relationnels que la dépendance
  • Espace personnel:
    • sortir illusion groupale et de la nécessité d'un étayage de groupe (type alcoolisme entraînement)
    • Posséder son propre espace, l’affirmer, le défendre
  • Intégration dans la cité :
    • travail en réseau, tissu social
    • Stimulations face à désinsertion sociale et isolement
    • Participation au projet professionnel ou à l’orientation : bilans, aide à la recherche en collaboration avec l’assistante sociale, mises en situations pré-professionnelles

Types d'atelier: Tous type d'atelier de groupe, avec projet personnel en groupe ou projet collectif, créatif, artisanal ou ludique


Sous l'angle de l'amélioration de la qualité de vie
  • Restauration des intérêts : perte d’intérêt sauf pour alcool
  • Découverte et apprentissage d’activités nouvelles : Possible dans un second temps, en veillant à limiter les risques d’échec qui peuvent incliner la personne à revenir à une situation plus agréable et aisée , à savoir l’alcool
  • Détente, retrouver d'autres voies de plaisir que l'addiction

Types d'ateliers: Médiations corporelles (investissement positif du corps), ateliers du gout, ateliers cocktails sans alcool, etc...



Ergopsy - 2015
Infos légales