(SE) TRANSFORMER???DECOUVERTESSanté mentale et épilepsiedes livres Des sites à visiter ENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyCours IFE NancyCours IFE AlençonMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseCOTE CORPSRelaxation active et hypno-relaxationMoi-peau de D.AnzieuUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesEnregistrements séancesAutres pratiques Hypnose et douleurLa pleine conscienceNévralgies pelviennesErgo et sommeilPENSER SA PRATIQUE ERGOContextes du soinModèles conceptuels et de pratiquesModèles inter-disciplinairesWinnicott: Ergo? Psycho? Modèles en ergothérapie Réflexions diversesEtre ergo en psyGresmWebinaire santé mentaleLettre oubliéeMéditations personnellesCOTE CLINIQUEC'est quoi la clinique?Histoires ou cas cliniques?Les différentes pathologiesAu cinémaPROCESSUS D'INTERVENTIONPatient centréLes étapesObjectifs et processusMOYENS THERAPEUTIQUESSavoir créer un dispositifRelation médiatiséeCadre thérapeutique Modalités thérapeutiquesActivités et médiationsExpériences potentiellesAnalyses réflexivesJEUX THERAPEUTIQUESConcepts et dispositifContextes-concepts jeuxDispositif ludiqueExp potentielles jeuxWebinaire ANFE 2021Des outils transversauxJeux d'expressionJeux et émotionsJeux et autonomieJeu de la maisonJeux et ressourcesJeux cognitifsMEDIATIONS PROJECTIVESContexte-conceptsDu côté psychothérapieModèles psycho-dynamiquesProcessus thérapeutiquesLa question identitaireSublimationElaboration psychiqueAtelier d'expression Création d'un atelier Médiations projectives Grille d'analyse médiationsDes outils projectifsHistoires de thérapiesDes squigglesArgile vivanteConsignes créativesAtelier d'écriture Les petites bouteillesVIVRE SES EMOTIONSThéories Types de dispositifsCréer un atelier émotionsACTIVITES ARTISANALESConcepts-processusAu coeur du gesteLe FaireLa valorisationFabrication du cadreCréer un atelier artisanalGrille d'analyse d'activitésHistoires senséesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesDes outilsDes objets symboliquesEt le mandala ???COMPETENCES ET RESSOURCESContexte-outilRéhabilitation psy-socialeUtiliser l'expressionAutonomie Création d'un atelierGroupe Autonomie-Projets Compétences Créer un atelierGroupe ressourcesDes expos inclusivesDeltamorphosesExposition virtuelleEDUCATION THERAPEUTIQUEContexte-concepts en ETPEn addictologieHistoire de l'atelierCarnet de routeObésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passFORMATIONS Formations JEUX Formation EMOTIONSAutres professionnels
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Jeu de la maison » Une co-création

Objectifs et processus

Objectifs et processus Zoom sur Objectifs et processus

Les intentions de départ, plutôt larges, ont permis de découvrir petit à petit les processus thérapeutiques rendus possibles, grâce au jeu et aux expériences signifiantes qu'il propose. Les objectifs et les modalités du jeu ont donc évolué au fur et à mesure des tests successifs.

Il peut être jouable en deux parties, l'une plutôt centrée sur les habiletés sociales et l'autre sur un Etre (chez) soi. Les deux jeux sont jouables de façon séparée ou mixée.

Actuellement, la version téléchargeable se présente comme un jeu d'expression permettant d’initier des séances de travail sur l'autonomie, le retour à domicile, la vie quotidienne.



Intentions de départ

Au départ du jeu, l'intention était de répondre à une demande institutionnelle d'un travail autour du retour à domicile. Cette orientation est de plus en plus importante, visant à réduire les temps d’hospitalisation pour des raisons, allant d'un désir d'efficacité et de rapidité, jusqu'à des raisons plus prosaïques et financières. Cette orientation conduit à des questionnements et à des tentatives de trouver de nouvelles solutions, tant pour les ergothérapeutes que pour les autres soignants et thérapeutes. Dans un secteur fermé proposant des prises en charges de patients psychotiques, est-il alors possible de trouver un outil pour aller vers ce type de travail?

Les thérapies de patients dans ce secteur fermé, nous amènent à être en présence soit de patients décompensés, dissociés, souffrant de pathologies aiguës, soit de patients chroniques qui, pour diverses raisons, ne trouvent pas le chemin vers l'extérieur, ni même vers une hospitalisation en milieu ouvert. Ce mélange de patients en prise en charge précoce avec des patients chroniques, rend la constitution de groupes complexe. La psychose aussi. Les patient, en phase aiguë, ne peuvent pas bénéficier de bilans, qu'ils soient centrés sur les fonctions cognitives ou sur les activités de vie quotidiennes. Les patients plus chroniques peuvent, quand à eux commencer à travailler autour de ce domaine du retour à domicile. Dans la mesure où le travail en milieu écologique et extérieur n'est pas toujours possible, il est nécessaire de trouver d'autres pistes. L'entrainement des activités de vie quotidienne demeure possible, mais pas toujours ressentie comme très ludique pour les patients. La proposition d'un jeu autour de la maison, venait donc s’inscrire comme un outil plus ludique pour aborder ce thème de l'espace de vie.


Processus thérapeutiques

L'intention de départ étant donc très large, les objectifs pouvaient être nombreux. En fait, ils n'ont pas été posés au départ.C'est plutôt la modalité de travail qui a été définie, c'est à dire co-créer un jeu autour du thème de la maison, au sens de l’espace de vie. La co-création du jeu a pris beaucoup de temps et a pu, parfois, devenir presque plus importante et signifiante, en termes de coopération patients/thérapeutes et de fédération entre thérapeutes, que le jeu lui-même. Le fait de faire ensemble n'était pas l'objectif de départ mais est devenu le processus le plus intéressant. Un patient, après la première séance de test du jeu, s'est exclamé: "Super, quand est-ce qu'on recommence à créer quelque chose en semble?"...Après 4 mois de travail intensif, de découpages et de remue-méninges, j'étais un peu déçue, avant de comprendre que cette piste de la coopération était sans doute la plus pertinente.

Plutôt que d'avoir un objectif précis, c'est l'analyse des processus se déroulant pour les groupes et les personnes, durant les tests (voir applications ) qui ont permis de déterminer dans quel champ d'application pouvait se situer ce jeu et ce qu'il pouvait proposer comme expériences signifiantes. 

  • Force a été de constater que ce jeu n'est pas un bilan. En effet, il ne couvre pas tous les domaines de la vie quotidienne et n'est donc pas exhaustif. Il ne peut pas permettre un bilan avant le retour à domicile d'une personne. Toutefois, le jeu peut nous donner des indices, s'il est pratiqué sur plusieurs séances, concernant des difficultés évoquées par la personne elle-même. Ce jeu pourrait se situer dans le domaine d'un auto-bilan, permettant à la personne de faire un point sur sa manière d'occuper son espace de vie. (voir séance en individuel).
  • De même, ce jeu ne permet pas de proposer des séquences d’entrainement à des compétences nécessaires pour le retour à domicile, car il ne propose pas d'expérimentations suffisamment concrètes. Il faudrait donc proposer des modules complémentaires, des extensions. Ce jeu pourrait être intégré dans un protocole de type éducation thérapeutique, en y ajoutant des informations dans les domaines nécessaires à la personne concernée (établir une liste de courses, un menu, un budget, etc…). Il pourrait être possible, par exemple de travailler dans une seule pièce pour approfondir
  • Dans une intention d’expression personnelle ou collective, autour des ressentis de la personne dans son lieu de vie, le jeu va proposer des expériences autour des habiletés relationnelles et sociales (voir expériences relationnelles). Il va ainsi favoriser des interactions entre les personnes. (voir en hospitalisation libre)
  • Le jeu peut enfin être utilisé comme une métaphore de son espace intra-psychique, avec une projection possible dans un lieu personnel, décoré à son goût.C'est un être (chez) soi. Dans ce cas, il est possible de n'utiliser que cette partie du jeu.


Modalités de jeu

Ce jeu peut être utilisé de plusieurs façons: soit uniquement en jeu autour des habiletés sociales, soit uniquement en jeu autour de l'espace personnel et de la décoration, soit en mélangeant ces deux possibilités et en laissant le choix aux patients, à leur tout de jeu, de discuter ou de décorer leur espace personnel. Il reste a déterminer, selon les groupes et les personnes, s'il est préférable de créer son propre espace avant de se lancer dans le temps de discussion sur un espace collectif, ou s'il vaut mieux le créer ensuite, pour achever le temps de jeu par un retour sur soi-même.



Ce jeu a été créé de façon collective en 2016, sur une idée de Muriel Launois
puis re-travaillé encore et encore avec Romain Picherit et Charlène Pichon
Vous pouvez vous en inspirer ou même le télécharger

| |
Ergopsy - 2015
Infos légales