(SE) TRANSFORMER???DECOUVERTESSanté mentale et épilepsiedes livres Des sites à visiter ENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyCours IFE NancyCours IFE AlençonMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseCOTE CORPSRelaxation active et hypno-relaxationMoi-peau de D.AnzieuUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesEnregistrements séancesAutres pratiques Hypnose et douleurLa pleine conscienceNévralgies pelviennesErgo et sommeilPENSER SA PRATIQUE ERGOContextes du soinModèles conceptuels et de pratiquesModèles inter-disciplinairesWinnicott: Ergo? Psycho? Modèles en ergothérapie Réflexions diversesEtre ergo en psyGresmWebinaire santé mentaleLettre oubliéeMéditations personnellesCOTE CLINIQUEC'est quoi la clinique?Histoires ou cas cliniques?Les différentes pathologiesAu cinémaPROCESSUS D'INTERVENTIONPatient centréLes étapesObjectifs et processusMOYENS THERAPEUTIQUESSavoir créer un dispositifRelation médiatiséeCadre thérapeutique Modalités thérapeutiquesActivités et médiationsExpériences potentiellesAnalyses réflexivesJEUX THERAPEUTIQUESConcepts et dispositifContextes-concepts jeuxDispositif ludiqueExp potentielles jeuxWebinaire ANFE 2021Des outils transversauxJeux d'expressionJeux et émotionsJeux et autonomieJeu de la maisonJeux et ressourcesJeux cognitifsMEDIATIONS PROJECTIVESContexte-conceptsDu côté psychothérapieModèles psycho-dynamiquesProcessus thérapeutiquesLa question identitaireSublimationElaboration psychiqueAtelier d'expression Création d'un atelier Médiations projectives Grille d'analyse médiationsDes outils projectifsHistoires de thérapiesDes squigglesArgile vivanteConsignes créativesAtelier d'écriture Les petites bouteillesVIVRE SES EMOTIONSThéories Types de dispositifsCréer un atelier émotionsACTIVITES ARTISANALESConcepts-processusAu coeur du gesteLe FaireLa valorisationFabrication du cadreCréer un atelier artisanalGrille d'analyse d'activitésHistoires senséesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesDes outilsDes objets symboliquesEt le mandala ???COMPETENCES ET RESSOURCESContexte-outilRéhabilitation psy-socialeUtiliser l'expressionAutonomie Création d'un atelierGroupe Autonomie-Projets Compétences Créer un atelierGroupe ressourcesDes expos inclusivesDeltamorphosesExposition virtuelleEDUCATION THERAPEUTIQUEContexte-concepts en ETPEn addictologieHistoire de l'atelierCarnet de routeObésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passFORMATIONS Formations JEUX Formation EMOTIONSAutres professionnels
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Jeux et émotions » Outils ludiques

Photolangage émotions

Photolangage émotions Zoom sur Photolangage émotions
Ou comment relier des images et des mots



2019 : Dans le cadre d'un groupe de travail sur les émotions, un jeu a été développé, faisant partie d'un protocole plus global. L'idée était d'aider les personnes à mettre des mots sur les émotions. L'outil vous est décrit ici et vous pouvez le personnaliser. Cet outil peut être utilisé seul, dans un groupe de jeux thérapeutiques, comme un jeu parmi d'autres, ou il peut être inclus dans une "protocole" de thérapie sur plusieurs séances, selon les besoins des personnes en soin et vos intentions, idées.




L'histoire
"Vous avez des cartes en main, qui portent des noms d'émotions diverses. Une photo va être posée au centre de la table et vous allez pouvoir relier les mots et les images. Selon votre ressenti de l'image, ou selon ce que vous imaginez que la personne sur l'image pourrait ressentir. Vous choisissez une seule carte-mots, porteuse du nom d'une émotion et vous la posez devant vous, face cachée. Lorsque tout le monde est prêt, nous pouvons les retourner et parler des choix de chacun et chacune.  "



Matériel
Deux types de cartes sont nécessaires, des grandes cartes-images et des petites cartes-mots. Le nombre d'images est à déterminer en fonction des capacités des groupes à qui il seront proposés. Une plastification peut se révéler intéressante...

  • Cartes-images: ces grandes cartes (environ une demi-feuille A4) sont issues d'une recherche sur internet. Il est possible de travailler directement, lors de la recherche, sur l'association mots/émotions, auquel cas nous aurons des images répondant à des associations d'idées globales, générales, issues de la grande banque de données mondiale. Il est également possible de faire cette recherche en mode plus personnel et intuitif, de façon à sortir un peu, de ces données sociétales "classiques" et issues de l'inconscient collectif ou plutôt dans ce cas, "googelien", qui peu à peu vient façonner nos façons de penser...Le fichier des cartes images que j'utilise vous est proposé ici, comme base de travail possible. A vous de développer le vôtre en vous souvenant qu'il n'y a pas une seule et unique bonne réponse...

  • Cartes-mots : Les mots de ces cartes ont été extraits des 6 émotions fondamentales (joie, tristesse, colère, surprise, dégout, peur). Il suffit d'aller voir quelques roues des émotions, très faciles à trouver et d'en extraire 3 ou 4 mots pour chacune des 6 émotions de base. Ces mots déclinent ainsi des nuances d'émotions secondaires, plus subtiles à utiliser que les émotions primaires, amenant moins de nuances. Les personnes choisissent dont une carte-mot illustrant le mieux pour eux l'image posée au centre et une discussion peut alors avoir lieu, favorisant des constats de similitudes ou de différence entre les participants. Les représentations sociales et personnelles sont ainsi exprimées, distinguées, mises en lumière.  Ce travail sur la distinction représentations personnelles et groupales est proche de celui proposé dans une adaptation d'un jeu du commerce, compatibility .Les mots clefs que j'ai choisi pour ce jeu, après les modifications proposées par les patients, vous sont proposés comme base de travail. (cartes mots 1 , 2 , 3 ). N'hésitez pas à les modifier, compléter...



Co-créer ou jouer?

Il est possible de co-créer le jeu avec un groupe de personnes, pour entrer dans une démarche active. Le groupe qui aura créé le jeu sera, certes moins surpris lors de son utilisation, mais le narcissisme groupal ainsi étayé sera une expérience importante à vivre. De plus les autres groupes ultérieurs sauront aussi que le jeu a été co-créé par des personnes en soin et le message sous-jacent est la reconnaissance de leurs capacités. Il est également possible de faire évoluer le jeu au fil des séances, en demandant aux personnes leur avis sur le choix des cartes-images ou des cartes-mots, ou sur d'éventuelles façons d'utiliser ces cartes.


Ainsi les deux premiers groupes test de ce jeu nous ont fait remarquer plusieurs choses, permettant d'ores et déjà, une première évolution. 

  • Une remarque portait, à juste titre, sur le fait qu'il y avait plus d'émotions dites "négatives" que positives. Cette remarque a été l'occasion de travailler sur cette notion de positif/négatif, repositionner en agréable/désagréable. Force a été de constater qu'effectivement les cartes agréables sont du côté de la joie et de la surprise, tandis que les émotions désagréables sont du côté de la tristesse, peur, colère et dégout, soit deux fois plus...Un ajout de cartes a donc eu lieu.
  • Un participant a proposé de mettre deux cartes-mots au lieu d'une, ayant bien du mal parfois à choisir. Cette modification n'a pas été retenue par le groupe, car vécue comme compliquant encore les choses...
  • Une autre possibilité a été testée, inversant la proposition initiale. Il s'agissait de mettre toutes les images sur la table, comme dans un photo-langage, puis de demander à chacun de choisir une carte-mots, face cachée. A tour de rôle, les participants dévoilent alors leur choix du nom d'une émotion et tout le monde désigne alors, la ou les cartes-images qui leur semble correspondre à cette émotion. Cette version s'est révélée également très intéressante, permettant également un lien entre images et mots, d'une façon plus vivante car groupale. Cette version peut-être utilisée en seconde intention et fait la part belle au choix d'un mot par une personne, choix qui est loin d'être anodin et dont il est alors possible d'engager une expression voir une introspection.





Cette idée de jeu est issue d'un travail groupal (2019)
Il vous reste juste à le créer vous-même, à votre façon,
avec les images et les mots qui ont du sens pour votre intention thérapeutique


| |
Ergopsy - 2015
Infos légales