Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Article collectif 2015 » Méditation groupale en 2015

Que devient l'ergothérapie?

Que devient l'ergothérapie? Zoom sur Que devient l'ergothérapie?


2015 : Une proposition d’article de la revue VST sur le thème « que devient l’ergothérapie ? » est devenue le prétexte à des conversations entre 5 ergothérapeutes.

(Bruno Schmitt, Christian Bossard, Marie Coline Whilidal, un modeste anonyme qui a refusés de signer de son nom malgré toutes les bonnes idées partagées et moi-même).






Voici donc toute l'histoire de ce partage d’idées dont nous avons tenté de rendre compte dans l'article cité ci-dessous. Ce partage d’idées a été également relu par d’autres ergothérapeutes du forum de l’ANFE. Ils ont été nombreux et nombreuses à répondre à mon appel de re-lecture de notre écrit, afin de donner une dimension encore plus large à ces ressentis. Cette re-lecture dont je remercie encore ceux qui l'ont réalisée, a permis de vérifier que nos préoccupations, questionnements et sentiments de l'orientation nouvelle de l'ergothérapie, n'étaient pas juste le  ressenti de quelques individus. Comme l'article est paru dans la revue VST, il n'est pas possible de le reproduire tel quel dans ce site. Il est donc intégré ici d'une manière un peu plus développée, chaque chapitre venant de façon chronologique.


Le travail qui soigne ?
V.s.t. - vie sociale et traitements n°128

En librairie - En savoir plus

Le travail, machine à aliéner pour certains, triste nécessité pour d’autres, pourrait-il avoir une fonction positive ? Travailler dans le cadre d’un chantier d’insertion, en intérim social, s’engager dans un job payé à la journée, être travailleur handicapé dans un ESAT, se former avec des éducateurs techniques… cela peut-il redonner dignité et estime de soi, constituer une rééducation ou un réaccrochage social ? Il faut aller voir, dans le concret des pratiques éducatives et thérapeutiques, les conditions de mise en place et de fonctionnement du travail proposé : autonomie d’action, responsabilité, coopérations, globalité des tâches, accompagnements, adaptations… Reste que le travail devient une denrée rare dans la grande cour de l’entreprise, et qu’il y en a de moins en moins pour les amochés de la vie. Sont-ils dès lors destinés à vivre toute leur vie d’emplois aidés ?


Lien vers le site Erès




Les écrits de cette section sont la propriété intellectuelle

de sa créatrice et des co-signataires de l'article

qui a été la base principale de ce travail









| |
Ergopsy - 2015
Infos légales