Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Stade anal

Stade anal

De 1 à 3 ans, l'autonomie grandit. Le plaisir anal existe dès le début de la vie, mais il n'est pas conflictualisé et n'est pas l'exutoire principal. Il faut que l'enfant acquiert suffisante de ses sphincters anaux.


Le développement psycho-sexuel

Zone érogène: la muqueuse ano-rectale et plus généralement , la muqueuse de la zone intestinale.

L'objet: la mère reste l'objet principal. Elle est devenue personne entière, mais reste tout de même un objet fonctionnel, partiel, que l'enfant tente de manipuler comme ses matières fécales. Le boudin fécal est devenu le troisième terme de cette relation. Il est l'objet libidinal intermédiaire ayant plusieurs rôles:
  • Excitant érogène de la zone anale
  • Considéré par l'enfant comme une partie de son corps propre, d'où l'attrait pour cela et les jeux avec les selles, le barbouillage.
  • Monnaie d'échange
Le but pulsionnel: Il est double. Il y a, à la fois, le plaisir auto-érotique lié à l'expulsion (plaisir de type sadique) et celui lié à la rétention (plaisir de type masochiste). Cela va aider l'enfant à faire la différence entre objet interne et objet externe. L'activité fantasmatique est liée à la destruction.

L'angoisse liée à ce stade est celle d'être vidé(e) du contenu de son corps. C'est l'angoisse anale typique.

La castration anale correspondra à l'intégration de l'éducation à la propreté et des nécessités de société.



Type de relation d'objet
  • Sadisme: Toute cette période est marquée par l'agression chargée de plaisir envers un objet. Les composantes érotiques et agressives sont, soit de détruire l'objet extérieur, soit de le conserver et d'exercer sur lui un contrôle. Tout objet du désir, assimilé aux matières fécales, possessions les plus primitives, sera en proie à son plaisir de maîtriser. L'enfant, en effet, découvre un premier pouvoir sur son corps, il est le seul maître de son érotisme anal et a aussi un pouvoir sur son entourage. Il devient plus bruyant, plus actif, plus agressif. Il est important qu'il puisse jouer de cette agressivité mais dans certaines limites pour que l'agressivité puisse avoir un rôle structurant.
  • Il y a donc nécessité d'établir des règles claires, soulignant les limites de la réalité pour permettre d'utiliser cette agressivité en la canalisant et en la transformant dans des formes acceptables. (Sport, compétition, désir de réussir,etc...). Source d'énergie et de dynamisme, l’agressivité est nécessaire et ne doit pas être confondue avec une méchanceté venue de l'enfant. Les contes sont d'excellents moyens d'enseigner comment utiliser cette force sans qu'elle ne soit trop destructrice pour soi et pour l'autre. (Histoires d'ogres ou terrifiantes, doudou attaqué, jouets détruits, sadisme envers les animaux, etc...)
  • Masochisme: C'est accéder au plaisir par des expériences douloureuses. Le sadisme et le masochisme sont liés aux châtiments corporels. Ainsi, donner la fessée est une issue aux tendances parentales sadiques et peut exciter sexuellement l'enfant, lui offrant une voie de vécu masochiste. L'enfant peut alors, chercher à être très actif et agressif pour pouvoir retrouver ce plaisir. De plus, lors de l'éducation à ne pas utiliser la violence comme mode relationnel, l'adulte transmet parfois une loi tronquée en giflant l'enfant qui ne doit pas battre son frère.....
  • L'ambivalence: Elle est encore plus renforcée qu'au stade sadique oral. Elle est fondée sur l'ambivalence physiologique. Ainsi, les objets extérieurs (mère, entourage, etc....) sont: *Eliminés, retranchés, détruits, refusés...*Introjectés, gardés comme objets d'appropriation, possession précieuse et aimée.
  • Bi et homosexualité: Le rectum, dans la bi-sexualité, apparaît comme un organe d'excrétion, creux. D'une part sur un mode actif, expulsant, masculin, et d'autre part sur un mode réceptif, excité par la pénétration d'où dériveraient une tendance plus féminine.
  • Activité et passivité: Un couple d'opposés apparait alors dans les termes de passivité et activité.. Mais il n'est pas encore question de différence sexuée. Nous sommes dans une relation binaire: couples antagonistes (bons et méchants), ou couple grand-petit, dominant-dominé. Cette opposition passivité et activité s'accompagne de progrès dans la pensée de l'enfant, qui classe, range et organise.
  • Narcissisme anal: Le narcissisme est encore auto-érotique, l'enfant demeurant dans une période centrée sur lui. Le narcissisme anal est étayé sur une auto-surestimation, un sentiment de toute-puissance, avec rechercher d'un objet faible ou très fort pour un mode relationnel dominant-dominé. Il est lié à la possibilité de s'opposer, de marchander et de conquérir son indépendance.


Le JE:

  • La phase du non (Spitz). L'enfant commence à distinguer le Je, ainsi que le mon et le son. C'est la phase d'opposition où l'enfant se décentre de son égocentrisme et peut, du moins partiellement, se mettre à la place de l'adulte.
  • L'identification: L'enfant commence à s'identifier, c'est à dire à intérioriser de façon durable, certains aspects,traits de personnalité d'autrui. Il peut commencer à se transformer sur le modèle de celui-ci.
  • L'identification à l'agresseur est un mode particulier. C'est à dire que, face à une frustration, l'enfant peut réagir de deux façons: soit il y a opposition, mais cette solution comporte des risques pour l'enfant suivant l'adulte qu'il a face à lui, soit il y a identification à l'agresseur et il se met aussi à dire non à d'autres enfants, voir même à des adultes.
  • Le jeu devient symbolique: Par exemple, c'est l'âge où une chaise peut devenir un bateau. Ce jeu devient possible et surtout avec d'autres enfants. Une certaine autonomie est acquise. C'est l'âge aussi de l'adaptation scolaire et de nouvelles possibilités d'identifications.





Cet article est une "digestion" personnelle de concepts psycho-dynamiques,
eux-même issus de publications, de livres, d'articles, de lectures diverses.
Les éventuelles erreurs n'engagent que la responsabilité de la créatrice du site
Ergopsy - 2015
Infos légales