Cabinet en ligneHumour ZergoSite schizo-quoi? GRESMBiblio and COFORMATIONS Formations JEUX Formation EMOTIONSDes exemplesENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyPowerpoint de coursCours IFE NancyCours IFE AlençonCours IFE LavalCours IFE PoitiersMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseCOTE CORPSRelaxation active et hypno-relaxationMoi-peau de D.AnzieuUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesEnregistrements séancesAutres pratiques Hypnose et douleurLa pleine conscienceNévralgies pelviennesErgo et sommeilPENSER SA PRATIQUE Paradigmes, approches, courants ou modèles? Paradigme bio-psycho-socialLes fondements de l'ergoModèles de pratique ergoModèles inter-disciplinairesEtre intégratif???Réflexions diversesEtre ergo en psyWebinaire santé mentaleLettre oubliée (addictologie)Méditations personnellesCOTE CLINIQUEContextes des soinsC'est quoi la clinique?Histoires ou cas cliniques?Les différentes pathologiesDEMARCHE D'INTERVENTIONPatient centréLes étapesObjectifs et processus(Se)transformer? MOYENS THERAPEUTIQUESSavoir créer un dispositifRelation médiatiséeCadre thérapeutique Modalités thérapeutiquesActivités et médiationsExpériences potentiellesAnalyses réflexivesJEUX THERAPEUTIQUESConcepts et dispositifContextes-concepts jeuxDispositif ludiqueExp potentielles jeuxWebinaire ANFE 2021Des outils transversauxJeux d'expressionQuelles intentions? IdentitairesVerbauxAssociations d'idéeshistoires groupalesCréatifsJeux et émotionsJeux et autonomieJeu de la maisonJeux et ressourcesJeux cognitifsMEDIATIONS PROJECTIVESContexte-conceptsDu côté psychothérapieConcepts psycho-dynamiquesProcessus thérapeutiquesLa question identitaireCréation et sublimationElaboration psychiqueAtelier d'expression Créer un espace sécureMédiations projectives Grille d'analyse médiationsDes outils projectifsHistoires de thérapiesDes squigglesArgile vivanteConsignes créativesVillages imaginairesAtelier d'écriture Les petites bouteillesMédiation sonoreDU COTE DE L'OBJETConceptsTransionnalitéDésir de réparationDestin de l'objetProcessus thérapeutiquesAu coeur du gesteLe FaireLa valorisationFabrication du cadreCréer un atelier Grille d'analyse d'activitésHistoires senséesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesDes outilsEt le mandala ???Des objets symboliquesVIVRE SES EMOTIONSThéories Types de dispositifsCréer un atelier émotionsCOMPETENCES ET RESSOURCESContexte-outilRéhabilitation psy-socialeUtiliser l'expressionAutonomie Création d'un atelier AVQGroupe Autonomie-Projets Compétences Créer un atelierGroupe ressourcesDes expos inclusivesDeltamorphosesExposition virtuelleEDUCATION THERAPEUTIQUEContexte-concepts en ETPEn addictologieHistoire de l'atelierCarnet de routeObésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passUn outil ludique
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Jeux d'expression » Verbaux

Troquons

Troquons Zoom sur Troquons

Ou comment créer une phrase qui nous parle...

Au delà du jeu de mots qui fait toujours beaucoup rire les gens qui s'exclament: "Comment ça trop con? Qui est trop con? C'est quoi ce jeu? ", ce jeu est un petit bijou...favorisant l'humour, le choix et pouvant booster la discussion ou l'écriture.







Une petite boite rectangulaire contient 3 paquets de petites cartes permettant de créer des phrases avec un sujet, verbe et une morale. Chaque type de carte S,V ou M (sujet, verbe, morale) propose deux morceaux de phrases, l'une sur un fond bleu et l'autre sur un fond blanc. Il suffit de tourner la carte dans un sens ou dans l'autre, pour lire la phrase sur fond bleu ou sur fond blanc. Il faut pouvoir intégrer une double consigne: d'une part utiliser le morceau de phrase sur la bonne couleur.  et d'autre part, respecter l’ordre grammatical , c'est à dire sujet-verbe-morale. Il est d'ailleurs plus judicieux de parler plutôt de conclusion que de morale...

  • Verso : Chacun va donc piocher trois cartes et les mettre dans le "bon ordre". Et ce qui est intéressant c'est que le "bon ordre" est décidé par une personne à l'avance et pas par le jeu ou l'animateur du jeu. Ainsi il est possible de décider que l'on joue avec les morceaux de phrases sur fond bleu ou blanc. C'est la façon la plus simple de commencer. Il est ensuite possible de compliquer cette organisation, lorsqu'une personne annonce par exemple, blanc-blanc-bleu, il faudra donc utiliser le sujet sur fond blanc, le verbe sur fond blanc et la morale sur fond bleu...
  • Recto: L’intérêt des recto est que l'on peut vérifier si l'ordre sujet-verbe-morale est respecté, d'un simple coup d’½il grâce aux initiales, S,V et M. Il est ainsi possible de savoir si la personne a intégré cette logique ou pas. Certains patients, en effet, mélangent parfois verbe et morale.

Une fois ces contraintes cognitives dépassées, la lecture de la phrase peut avoir lieu, tout d'abord dans notre tête. Ce qui est le plus intéressant dans ce jeu, c'est que pratiquement chacune des phrases ainsi constituée, peut avoir du sens. Un sens drôle, philosophique, incongru ou particulièrement signifiant pour la personne. Les créateurs de ce jeu se sont révélés très créatifs et plein d'humour dans leurs phrases! Chacune et chacun est alors libre de conserver la phrase telle qu'elle est ou de troquer, du nom du jeu. Il est possible de troquer autant de fois qu'on le souhaite avec les autres personnes lorsqu'elles sont d'accord. Ou il est possible de troquer une fois, avec les cartes de la défausse qui sont posées au centre de la table.

Une fois que la phrase convient à la personne qui a ses trois cartes en main, et que c'est le cas pour tous les patients, la lecture commune peut avoir lieu. Le partage des phrases est toujours un grand moment. Le rire est toujours au rendez-vous, la philosophie aussi et parfois même, des moments touchants d'expression personnelle grâce à des prises de conscience. Certains patients demeurent très passifs, acceptant les phrases telles qu'elles sont, d'autres s’accrochent et troquent pour avoir une phrase qui correspond exactement à ce qu'ils voudraient dire ou à ce qu'ils pensent. les uns comme les autres doivent composer avec l'oscillation entre un choix possible et un hasard toujours présent malgré tout.

Il est possible ensuite, d'approfondir plus ou moins, les associations d'idées autour des phrases, en lien avec l'histoire de la personne, en fonction du nombre de personnes dans le groupe et en fonctions des capacités de chacun et chacune à explorer son monde interne. Lorsque les personnes constatent que certains types de phrases se répètent, dans une thématique personnelle, une prise de conscience peut se faire et une facette de la personne lui devient plus perceptible. C'est aussi, pour les autres participants, une façon de faire connaissance avec la personne, de mieux connaitre ses choix, sa façon d'être, voire son histoire si la personne est suffisamment en sécurité dans le groupe pour la dévoiler.


Voir fiche du jeu Troquons


L’adaptation de ce jeu a été simple...
il suffit de ne pas l'utiliser en mode ce compétition!




| |
Ergopsy - 2015
Infos légales