Etre intégratif???DECOUVERTESSanté mentale et épilepsiedes livres Des sites à visiter ENSEIGNEMENT Enseigner l'ergo en psyCours IFE NancyCours IFE AlençonCours IFE PoitiersMétaphores scolairesMémoiresMémoires ergos Mémoires ergos psychoseCOTE CORPSRelaxation active et hypno-relaxationMoi-peau de D.AnzieuUne pratique intégrativeProcessus thérapeutiquesEnregistrements séancesAutres pratiques Hypnose et douleurLa pleine conscienceNévralgies pelviennesErgo et sommeilPENSER SA PRATIQUE ERGOLes différents contextesModèles conceptuels et de pratiquesModèles inter-disciplinairesWinnicott: Ergo? Psycho? Modèles en ergothérapie Réflexions diversesEtre ergo en psyGresmWebinaire santé mentaleLettre oubliéeMéditations personnellesCOTE CLINIQUEC'est quoi la clinique?Histoires ou cas cliniques?Les différentes pathologiesAu cinémaPROCESSUS D'INTERVENTIONPatient centréLes étapesObjectifs et processus(Se)transformer? MOYENS THERAPEUTIQUESSavoir créer un dispositifRelation médiatiséeCadre thérapeutique Modalités thérapeutiquesActivités et médiationsExpériences potentiellesAnalyses réflexivesJEUX THERAPEUTIQUESConcepts et dispositifContextes-concepts jeuxDispositif ludiqueExp potentielles jeuxWebinaire ANFE 2021Des outils transversauxJeux d'expressionJeux et émotionsJeux et autonomieJeu de la maisonJeux et ressourcesJeux cognitifsMEDIATIONS PROJECTIVESContexte-conceptsDu côté psychothérapieModèles psycho-dynamiquesProcessus thérapeutiquesLa question identitaireSublimationElaboration psychiqueAtelier d'expression Créer un espace sécureMédiations projectives Grille d'analyse médiationsDes outils projectifsHistoires de thérapiesDes squigglesArgile vivanteConsignes créativesAtelier d'écriture Les petites bouteillesDU COTE DE L'OBJETConceptsTransionnalitéDésir de réparationDestin de l'objetProcessus thérapeutiquesAu coeur du gesteLe FaireLa valorisationFabrication du cadreCréer un atelier Grille d'analyse d'activitésHistoires senséesEn milieu ferméUn espace thérapeutiqueHistoire d'espacesDes outilsEt le mandala ???Des objets symboliquesVIVRE SES EMOTIONSThéories Types de dispositifsCréer un atelier émotionsCOMPETENCES ET RESSOURCESContexte-outilRéhabilitation psy-socialeUtiliser l'expressionAutonomie Création d'un atelier AVQGroupe Autonomie-Projets Compétences Créer un atelierGroupe ressourcesDes expos inclusivesDeltamorphosesExposition virtuelleEDUCATION THERAPEUTIQUEContexte-concepts en ETPEn addictologieHistoire de l'atelierCarnet de routeObésité et TCAEn chirurgie bariatriqueArticle ETP By passUn outil ludiqueFORMATIONS Formations JEUX Formation EMOTIONSAutres professionnels
Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Objectifs et processus » Objectifs

Intentions, objectifs et processus

Intentions, objectifs et processus Zoom sur Intentions, objectifs et processus

Les intentions sont un horizon, souvent issu de nos choix presque philosophiques, parfois inconscients. Les valeurs et l'éthique en sont l'expression plus consciente.

Les objectifs se voudraient prévisibles à l'avance et mesurables dans leurs atteintes. Ils sont de plus en plus présents, même dans le domaine du psychique, pourtant si subjectif. Les preuves probantes prennent le pas sur la singularité personnelle et le ressenti.

Les processus sont l'ensemble d'événements permettant d'aboutir aux objectifs. Ils ne sont pas prévisibles à l'avance, ils peuvent être présents ou pas, selon les personnes en soins. Les processus amène une dimension dynamique et évolutive.



Intentions, objectifs et processus sont indissociables mais aussi distincts.

Intentions
Un objectif est souvent quelque chose que l'on vise à atteindre, tandis qu'une intention ressemble plutôt à une sorte d'horizon, parfois proche ou lointain, parfois atteignable ou pas. L'objectif nous propose presque une cible, l'intention une direction. Personnellement, je préfère le mot d'intention et c'est celui que je privilégie dans mon travail, sans avoir la pression d'un objectif à atteindre. Mais lors de l'enseignement, le mot d'objectifs est plus présent et plus spontanément utilisé. Dans le cadre professionnel aussi, ce mot a peu à peu infiltré tout notre vocabulaire de professionnels. Une autre grande différence est qu'un objectif peut être intrinsèque, mais aussi extrinsèque, installant là aussi, une sorte de devoir d'atteinte d'objectifs, manifestant ainsi la "réussite" de la thérapie.L'objectif peut nous être fixé par quelqu'un d'autre qui en attend des résultats et à qui nous devons rendre des comptes. L'intention est souvent plus intrinsèque, nous appartenant plus intimement et parfois même inconsciente...

Mais elle a parfois mauvaise presse cette intention. Ainsi, en addictologie par exemple, lorsque le travail est fait sur les stades du changement, l'intention est perçue comme juste une intention, sans action forcément derrière, action conduisant à un réel engagement et à un changement possible. Néanmoins, il s'agit d'un passage obligé pour se donner une orientation possible.

En thérapie corporelle, il est fréquent que je demande aux patients qu'elle est leur intention durant le temps de séance allongé: ont-ils l'intention d'écouter leurs sensations? D'amener de l'expiration qui favorise le lâcher prise? De ressentir la chaleur présente en soi et qui peut ainsi diffuser, favoriser une détente générale? Ou d'amener de l'inspiration, de l'énergie dans une zone qui en a besoin? Ou peut-être autre chose? Cette dernière phrase étant probablement la plus importante...Le fait d'induire ainsi un questionnement et de proposer d'éventuelles pistes de découvertes, d'écoute de soi ou d'intentions, permet à la personne de suivre son propre chemin. La métaphore souvent utilisée est celle d'une forêt ou d'un lieu proposant plusieurs directions possibles et c'est la personne elle-même, lisant les quelques indications de ce qui peut y être découvert, qui va choisir d'explorer cette voie ou une autre.

En psychanalyse, il est dit que la guérison survient de "surcroit" , comme une sorte de "plus" qui peut surgir ou pas, et qu'en aucun cas il ne s'agit d'un but à atteindre. Certes nous ne sommes pas des psychanalystes, mais cette forme de pensée nous permet de nous interroger presque philosophiquement...Qu'en est-il de notre intention globale, générale, fondamentale en tant que thérapeutes: Nous situons nous en position haute ou basse? Pensons nous que nous sommes responsables du mieux être de la personne? Proposons nous une prise en charge, qui peut peser lourd au propre et au figuré? Proposons nous une prise en soin, qui sous tend qu'il s'agit de soigner quelque chose de l'ordre d'une maladie, d'une pathologie, influencés peut-être, par le modèle bio-médical sociétal encore souvent présent? Parlons nous de soin ou de thérapie? Sommes nous centrés sur les problèmes ou sur les solutions? Voulons nous réussir? Proposons nous un accompagnement au rythme du patient?

Ces questions devraient nous animer le plus souvent possible, pour interroger nos intentions, fussent-elles les meilleures possibles. Aider quelqu'un peut aussi le rendre dépendant de nous et les "bonnes" intentions peuvent en cacher bien d'autres...


Objectifs
La définition d'un objectif est celle d'un "but à atteindre".  Les synonymes de ce mot sont: cible, fin, impartial,juste, dessin, mission, programme, tangible, visée, vocation, vues. Cet ensemble nous offre un champ lexical qui nous indique dans quel état d'esprit ces mots vont impacter nos intentions thérapeutiques.

Lorsque nous tentons d'établir des objectifs thérapeutiques, trois "protagonistes" sont à prendre en compte. Le patient, l'institution et l'ergothérapeute

  • Le patient: La plupart du temps, l'objectif des patients est de vouloir guérir, revenir à un état antérieur jugé meilleur, et de préférence, sans trop remettre en question leurs façons d'être, souvent enracinées depuis bien longtemps et même si elles sont devenues une partie du problème qui se pose à elles. Les patients peuvent avoir une demande de guérison ou rester dans la plainte, s'engager de façon active en thérapie ou tout attendre du thérapeute. Il est de plus en plus clairement identifié que pour qu'une personne puisse passer de l'étape de la plainte à celle d'un engagement actif dans sa thérapie, il est nécessaire que les objectifs thérapeutiques soient avant tout les siens. En psy, il est parfois difficile pour le patient, en particulier s'il est dans le déni de ses troubles ou s'il délire, d'avoir une vision cohérente de ses objectifs. La première chose à faire est donc d'aider la personne à identifier un objectif accessible, afin que nous puissions alors, lui proposer des outils pour aller vers cet objectif négocié. (voir patient centré)
  • L'institution: Les objectifs institutionnels sont dépendants des institutions elle-même (milieu intra ou extra-hospitalier), des modèles conceptuels utilisés dans le service, de la façon de prendre soin (modèle humaniste), des orientations et éthiques personnelles des différents thérapeutes (voir fonctionnement institutionnel). Dans le domaine du soin psychique, selon l'orientation choisie, nous allons avoir une lecture différente de la même situation: Nous allons nous intéresser plutôt au fait d'aider la personne à mieux comprendre son fonctionnement intra-psychique (modèle psycho-dynamique), à changer un comportement visible et jugé gênant par la personne elle-même ou la société (thérapies cognitivo-comportementales), ou à comprendre sa place dans un groupe ou un système (modèle systémique). Le contexte de la réhabilitation psycho-sociale quand à lui, nous offre des perspectives d'auto-détermination et d'inclusion sociale. (voir contexte de réhabilitation psycho-sociale)
  • L'ergothérapeute: Nous allons donc, nous aussi, nous référer à des modèles conceptuels de "psy" (voir modèles inter-professionnels en psy ) ou d’ergothérapie , (modèles en ergothérapie) ou même tenter de forger notre propre pensée (voir structure à penser). Notre pratique va aussi dépendre de notre formation, de celle de l’institution où nous travaillons, de notre éthique, de nos orientations conscientes et inconscientes. Et nous devrons bien sûr aussi et en priorité, tenir compte des objectifs des patients. Nous aurons aussi des objectifs transversaux avec les autres thérapeutes (observation, créer une relation, poser un cadre de thérapie) et des objectifs plus spécifiques.



Processus

La notion de processus est une suite d'opérations ou d'événements. Il est donc nécessaire de passer par des processus pour atteindre un objectif. Les synonymes de processus se déploient dans un autre champ lexical: déroulement, développement, évolution, marche, procédé, progrès.

Plusieurs niveaux, en termes de processus, peuvent co-exister:

  • Être, agir, devenir est ainsi une lecture dynamique d'un processus global, lecture proposée par le MOH et qui nous donne une méta-vision de notre pratique. Je préfère personnellement,  le mot du faire à celui de l'agir et (se)transformer, qui donne une intentionnalité plus active que devenir qui semble engager un futur hypothétique. Se transformer amène une notion plus active de la part de la personne. (voir changement )
  • Pour ceux qui proposent encore des activités artisanales ou des médiations créatives, ce sont les activités/médiations qui peuvent amener des expériences potentielles et signifiantes, permettant à la personne de découvrir des processus favorisant le changement et la transformation de la matière et de soi-même
  • Nous pouvons aussi chercher quels processus thérapeutiques peuvent se révéler intéressants, pour nous permettre d'aider les personnes à aller vers leur projet de vie personnel. Les processus cités ici, à titre d'exemple, sont ceux proposés lors du cours de S4. (voir dias processus)
    • Identitaires
    • Intra-psychiques
    • Emotionnels
    • Cognitifs
    • Motivationnels
    • Autonomie psychique, auto-détermination
    • relationnels





Les écrits de ce site sont la propriété intellectuelle de sa créatrice et n'engagent qu'elle.
Il est possible d'utiliser tout ou partie des élaborations proposées, en citant vos sources.
Merci d'avance d'en respecter l'esprit.




| |
Ergopsy - 2015
Infos légales