Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » graine de paix

graine de paix



"Par valeurs "humaines", nous voulons dire les valeurs qui nous permettent de vivre et montrer notre humanité, c'est à dire nos sentiments de respect, de considération, d'appréciation et d'empathie pour d'autres humains.

Les valeurs dites "éthiques" sont celles qui nous édictent une conduite qui respecte autrui, c'est à dire les autres humains, et qui ne leur portent pas tort. Le respect du règne animal et végétal peut aussi en faire partie.

Les valeurs "morales" sont les lois, les injonctions extérieures - et les règles, soit que notre religion nous prescrit, soit que nous nous donnons personnellement - qui édictent ces conduites de respect de l'autre, de son intégrité physique et mentale, et de sa vie. Elles évoquent la même chose que les valeurs dites éthiques, mais aujourd'hui, les discours "moralisants" sont mal perçus. Les valeurs éthiques et encore plus les valeurs humaines sont perçues beaucoup plus positivement, peut-être parce que on se sent soi-même concerné. On désire très fortement que les autres soient "humains" avec nous.

Les valeurs morales, sans ressenti pour celui en face de nous, sont difficiles à appliquer. Nos valeurs humaines nous aident à les appliquer. En effet, il est beaucoup plus difficile de faire du tort à une personne ou un groupe si on ressent leur humanité à partir de notre propre humanité.

Ces valeurs humaines et morales sont des valeurs universelles, à la fois ressenties dans notre for intérieur (notre conscience), et exprimées dans des lois, des constitutions, ainsi que de nombreux textes internationaux (Déclarations, Conventions, etc..) affirmant les Droits Humains. La reconnaissance de ces valeurs universelles par beaucoup de pays du monde est le premier pas vers leur application, appelant à leur respect par tous et par toutes. Ces textes visent avant tout à garantir l’intégrité (aussi bien physique que psychologique) de chaque humain, précisément parce qu’il est humain : chacun détient le droit de ne pas être abusé, sous quelque forme que ce soit. Mais le but ultime est de promouvoir une pratique positive et concrète (des attitudes, des comportements et des actes) consacrant ces valeurs humaines universelles comme la base des relations entre êtres humains, dans un esprit de réciprocité et de respect mutuel de celles-ci".



Extrait du site graine de paix




Ergopsy - 2015
Infos légales