Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Dispositif états-dépressifs

Dispositif états-dépressifs


Moyens thérapeutiques

  • Ateliers d’expression et de psychothérapie médiatisée créatives, projectives (dépressions névrotique, état-limites, d’origine psychogènes)
  • Activités corporelles, régressives, passives
  • Ateliers occupationnels, d’apprentissage technique, ou à visée socio-thérapeutique, valorisantes, ludiques, manuelles simples (difficulté d’expression et d’introspection, dépressions chroniques, récidivantes)

Le cadre
• Savoir poser, respecter et faire respecter un cadre thérapeutique
• La dimension de référence à la Loi
• Le cadre vient comme lieu de sécurité, d’expression, de régression autorisée, de détente et de soulagement
• Espace de jeu. Atmosphère ludique et agréable

La relation thérapeutique

  • Risque de dépendance, juste distance et neutralité
  • Empathie

La médiation

(Voir expériences signifiantes )
  • Expériences perceptivo-sensorielles:
o Permettre de retrouver la dimension de l'éprouvé sensoriel face à l'anhédonie (absence de plaisir)
o Expérimentation des éprouvés sensoriels multiples pour trouver le canal sensoriel susceptible d'éveiller des éléments de détente, de plaisir

  • Expériences gestuelles et motrices:
o Développer des mouvements constructifs, et progressivement de plus en plus extravertis
o Il est important, selon les personnes, de respecter la régression et le non faire, mais aussi de pouvoir proposer des incitations respectueuses

  • Expériences autour des fonctions supérieures:
o Très souvent, des troubles de concentration ou de mémoire sont mis en avant par les patients. Il est possible de travailler sur ces symptômes, si la dépression est chronique, et si les troubles deviennent invalidants. Lorsque la personne est jeune ou qu'il s'agit d'une "simple" dépression réactionnelle ou névrotique, se préoccuper des troubles cognitifs n'est pas pertinent car ces symptômes sont liés à l'état dépressif et disparaitront lorsque cet état s'améliorera.

  • Expériences identitaires:
o Possibilités d'intégrer en soi des éléments vécus comme positifs
o L'objet devient un miroir potentiellement valorisant ou source de sens symbolique
o Soutenir un projet jusqu’à la fin, en intégrant les échecs potentiels, pour étayer un sentiment d'identité plus affirmé, plus valorisé

  • Expériences relationnelles:
o Création personnelle ou groupale, selon les possibilités de la personne
o Etayage et narcissisme groupal pouvant étayer le sentiment d'existence personnelle
o Incertitude entre ce qui est vient de soit et d'autrui, par rejet des dimensions vécues comme négatives
o Possibilité de faire des créations personnelles, puis de les mettre en histoire ensemble

  • Expériences créatives et projectives:
o Créativité libre et personnelle parfois difficile, mais permettant d'éprouver sa capacité à être, créer, être singulier
o Projection d'éléments psychiques dans la matière-objet
o Aide nécessaire à l'élaboration psychique des conflits intra-psychiques
o Mise en mots absolument nécessaire pour aider à donner du sens


Modalités de thérapie

  • La directivité ou la non directivité (guidance ou solitude) (voir type d'animation )
  • Séances rythmées avec des temps de non-action (frustration, distance, élaboration et introspection
  • Thérapie de groupe  : place, collaboration , sentiment de communauté, compétition aide, co-thérapie. Souvent les sujets déprimés attendent beaucoup d’aide d’autrui, émergence d’un " moi-groupe "(illusion groupale, narcissisme de groupe, identification, intégration, etc…)

Contre indications

• Faire ou choisir à la place du sujet
• Favoriser la dépendance
• Utiliser et laisser utiliser l'action pour l'action
• Utilisation d'activité de production, de consommation, à visée esthétique
• Tentatives de normaliser le sujet
• Incitations intempestives à l'action




Ergopsy - 2015
Infos légales