Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Dispositif spécifique psychose

Dispositif spécifique psychose


Moyens thérapeutiques


La relation thérapeutique

  • fiable, continue, présence solide
  • holding symbolique important
  • Interdit du toucher, distinction +++ de soi et autrui
  • capacités de contenir en soi les pulsions du ou de la patiente, sans en être soi-même atteint et détruit et ensuite redonner des éléments psychiques transformés par le passage par notre pensée
  • Thérapeute garant des règles et limites
  • Attention à la relation thérapeutique trop proche, vécue comme dangereuse par le patient

Le cadre

  • étayage de l'espace transitionnel de la personne, espace le plus stable possible
  • idéalement contenant et sans intrusions extérieures, pour favoriser la distinction et le lien dedans-dehors
  • règles de non passage à l'acte, garant de l'existence de la loi et de l'ordre du symbolique
  • résistance aux attaques et solidité du cadre
  • Si expériences proposées dans la cité, il faudra s'adapter en tenant compte des difficultés de contenance et des sentiments d'insécurité potentiels

La médiation

  • Expériences perceptivo-sensorielle:
    • Confusion possible avec les matériaux, permettre des expériences de type distinction moi et non-moi de façon concrète
    • expérimentation des éprouvés sensoriels, expression des éprouvés multiples et parfois clivés
    • choix du matériau et techniques pour des expériences contenantes, matériaux indestructibles (type argile par exemple)
  • Expériences gestuelles et motrices:
    • répétition suffisante des expérimentations
    • favoriser plutôt les expériences gestuelles introverties et constructives
    • ne pas déborder le pare-excitation de la personne avec des activités libérant trop la dimension pulsionnelle déjà mal canalisée
    • Éviter les activités à visée cathartiques utilisant l'expression des pulsions de façon brute : cri, projections de peinture, etc…
  • Expériences autour des fonctions supérieures:
    • savoir s'organiser dans un atelier manuel ou dans des situations de vie quotidienne
    • principe de réalité imposé par matériaux, chronologie, technique etc…
    • utilisation et entrainement autour des fonctions cognitives simples et complexes (fonctions exécutives)
  • Expériences identitaires:
    • Distinction entre soi et l'objet
    • Permanence de l'objet qui demeure dans l'atelier
    • Soutenir un projet jusqu’à la fin pour donner un sentiment de continuité et d’achèvement
  • Expériences relationnelles:
    • Difficile de proposer des expériences de création groupale sans risque de confusion
    • Éviter les techniques de groupe trop régressives ou trop floues
    • Relations interpersonnelles complexes, à soutenir pour permettre un sentiment d'appartenance, d'intégration
    • Possibilité de faire des créations personnelles, puis de les mettre en histoire ensemble
  • Expériences créatives et projectives:
    • Créativité libre et personnelle parfois inaccessible, mais permettant d'éprouver sa capacité à être, créer, être singulier
    • Dimension symbolique des objets peu utilisable, nécessitant parfois d'utiliser des modèles pour donner un appui signifiant
    • Projection d'éléments psychiques non reconnus comme appartenant à la personne, nécessitant une aide à la mise en mots


Modalités thérapeutiques
  • Type d’animation : Directivité pour un travail plus cognitif. Non directivité si cadre très contenant et structuré.
  • Rythme en fonction des possibilités du patient. Les séances peuvent être d'abord courtes, puis progressivement augmentées
  • Alternance de présence et d'absence dans l'atelier pour permettre une mentalisation, pour permettre une intégration dans un espace personnel psychique (penser à l'avance à la séance)
  • Type de thérapie:
    • Les thérapies individuelles avec le risque de vécu fusionnel ou persécutif, mais aussi avec la possibilité d'entrer réellement en relation avec la personne et de lui signifier son espace personnel, son identité propre.
    • Les thérapies en groupe : L'utilisation d'un même médiateur, peut favoriser les risques de confusion ou le vécu de morcellement. Il est important dans ce cas, de rester dans une production personnelle

Contre indications

  • Groupe de parole sans support concret ou thème précis
  • Techniques corporelles de relaxation trop régressives ou uniquement musicales
  • Techniques projectives exclusivement, sans mise en lien verbale
Ergopsy - 2015
Infos légales