Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Extraits de découverte des pressionc cutanées

Extraits de découverte des pressionc cutanées

Extrait d'induction proposée pour favoriser la découverte de diverses pressions cutanées

« Lors du massage de la nuque, vous pouvez découvrir plusieurs façons de dénouer, détendre cette zone. A la base du crâne, vous allez sentir des zones différentes, certaines plus dures car la présence de l’os sous la peau et les muscles est très proche. D’autres zones seront plus tendineuses ou musculaires. Je vous invite à écouter la différence de perception entre ces zones.

Ensuite, au niveau de la nuque, il est possible de demeurer à la surface de la peau, caresser, balayer, réchauffer sont les mots clefs de ce type de massage que je vous propose d’expérimenter. Vous allez peut-être ressentir une sensation de chaleur. Écoutez si cette sensation de chaleur se situe à l’endroit massé ou si elle peut se diffuser un peu plus loin autour de la zone.

Il est également possible de pétrir à pleine main les muscles de la nuque, le plus souvent tendus, car tenir la tête à la verticale est un exercice fatiguant. La tête pèse lourd…..Ce type de massage va vous permettre un étirement des petites fibres musculaires. Il est possible que vous ressentiez la tension de vos muscles, sous la forme d’une dureté, un peu comme une corde musculaire.

Une autre possibilité est de faire rouler la peau entre pouce et index, comme un palpé roulé. Ce type de massage peut vous permettre d’expérimenter la différence de tension musculaire selon les zones. En effet, certaines zones vont se révéler sous la forme d’un petit rouleau fin, non douloureux, tandis que dans des zones, comme la base de la nuque par exemple, le rouleau de peau va se révéler plus large, plus épais, comme si cette zone était engorgée, douloureuse, moins souple.

Il est également possible que vous découvriez des points très précis où la douleur semble se concentrer. Les chinois expliquent cet état de fait par une stagnation de l’énergie dans ce point précis, qui semble correspondre à des points d’acupuncture. Leur vision de la situation est qu’il y a du trop, de l’excès dans ces zones. Leur technique consiste alors à creuser dans ce point avec le bout du doigt, comme si vous vouliez creuser dans de l’argile, du sable humide, et retirer petit à petit ce qui est en trop. Les occidentaux, plus pragmatiques, vont parler de tensions musculaires, de toxines accumulées et utiliser des techniques d’appui et de relâcher dans ces zones, plusieurs fois, jusqu’à faire reculer la sensation de douleur.

Enfin, toute autre façon de masser, rouler, appuyer, dénouer, avec une intention de réchauffer et d’assouplir, est à expérimenter. C’est à force de vous masser, que vous allez retrouver des gestes spontanés et que votre intuition vous permettra de trouver la meilleure façon de vous masser, selon les zones, les moments, votre façon d’être. »


Ce travail de conscience des diverses possibilités de pressions cutanées, donc de façon de masser, est proposé lors des auto-massages. Elles seront surtout décrite lors des séances de départ, puis plus le groupe est avancé dans les pratiques, plus il est possible de laisser les participants découvrir par eux-mêmes ces diverses expériences.




Les écrits de ce site sont la propriété intellectuelle de sa créatrice et n'engagent qu'elle.
Il est possible d'utiliser tout ou partie des élaborations proposées, en citant vos sources.
Merci d'avance d'en respecter l'esprit.

Ergopsy - 2015
Infos légales