Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Modèle de la psychologie humaniste

Modèle de la psychologie humaniste

Ou comment entrer dans une relation authentique avec la personne


Des théories

C.Rogers et Porter sont des thérapeutes issu du courant de la psychologie humaniste. Cette dernière est née de différents courants et se présente comme une troisième force, entre les théories psychanalytiques et behavioristes. Cette forme de psychologie est centrée sur la relation patient/thérapeute, dans un respect marqué du patient. Elle a vu le jour dans les années 1960 aux Etats-unis.

C'est Abraham Maslow qui créa en 1954 l'American Association for Humanistic Psychology, s'adjoignant pour cela l'aide de Rogers et de Frankl, entre autres. Il est possible de citer quelques grands noms: Vittoz (thérapie corporelle), Moreno (psychodrame), Perls (Gestalt thérapie), Maslow et ses travaux sur la motivation et l'accomplissement, Caycedo (sophrologie).

Les grands principes de cette thérapie sont centrés sur l'idée que l'humain a un potentiel, une capacité à d’auto-déterminer et à évoluer. Cette psychologie met en évidence un principe vivant, un élan qui pousse à s'accomplir. Elle met l'accent sur la liberté et la créativité de l'individu, sans oublier les notions d'engagement et de responsabilité. La notion de développement personnel est au premier plan. Les dimensions corporelles, l'expression du ressenti,, l'expérience, le vécu émotionnel sont des mots clefs de ce courant. La plupart de ces grands principes se retrouvent dans bon nombre de thérapies car ils mettent en avant des qualités humaines et morales dans la relation. Nous pouvons nous appuyer sur deux principaux référents en ergothérapie qui sont C.Rogers et  E.Porter. Carl Rogers met en évidence les notions d'empathie de reformulation et d'authenticité du thérapeute. Porter quand à lui, nous donne des pistes concrètes sur les erreurs à éviter dans les attitudes relationnelles en thérapie.


Des outils

Les ergothérapeutes se référent souvent à cette dimension humaniste qui a pu infiltrer de nombreuses autres professions et même devenir une philosophie de vie. Les méthodes dites de développement personnel qui connaissent un essor important ces dernières années, intègrent ces notions d'empathie qui prennent, par exemple, le nom de bienveillance. Cette lignée psychologique ne prend certes pas en compte la dimension de la relation médiatisée que nous proposons en ergothérapie et demeure donc une référence complémentaire, souvent utilisée par les ergothérapeutes. Cette lignée nous propose donc deux outils très concrets, dans le domaine de la relation thérapeutique:

  • L'empathie et la reformulation , issues de la relation d'aide proposée par C.Rogers
  • L'analyse de nos attitudes thérapeutiques avec la classification de E.Porter.
Ergopsy - 2015
Infos légales