Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Processus névrose hystérique

Processus névrose hystérique


Être

Soi et authenticité
La personne a t-elle pu se sentir exister d’une autre façon que dans le regard d’autrui ? A t-elle acquis la possibilité de s’affirmer A t-elle pu devenir "actrice" de sa thérapie, au sens de l'action et non pas se situer sans cesse dans le désir et le regard d’autrui et dans une dimension de théâtralisation. La découverte de l'espace intérieur personnel est essentielle. Il y a une intolérance aux frustrations rendant difficiles certaines situations. Cette découverte de cet espace intérieur personnel a t-elle pu se faire ?


Les symptômes de conversion somatique, et l'envahissement des affects, soulignent le désordre de la libido. Il est donc important de remarquer comment la personne négocie ses modalités relationnelles vis à vis du ou de la thérapeute, en termes de tentatives de séduction d'opposition de mise en échec ou de sur-valorisation du ou de la thérapeute. Il est donc important de remarquer à quel moment une bonne distance apparaît du côté de la patiente. En effet, il est important que cette dimension soit intégrée par la personne et pas toujours soutenue par le ou la thérapeute qui doit demeure dans une juste distance et présence, en n'hésitant pas à utiliser la notion de frustration. Dire non est la marque des thérapeutes n'ayant pas besoin de la valorisation issue du ou de la patiente...


Faire pour Être

La dimension du faire, pour ces personnes gagne à les amener dans une dimension créative, sans modèles extérieurs auxquels elles pourraient tenter de se conformer. La personne a t-elle pu renouer avec le plaisir de créer? Découvrir sa créativité ? A t-elle pu expérimenter son authenticité, sa capacité à jouer ? Retrouver une authenticité envers elle-même et autrui? Toutes les expériences que nous allons proposer, doivent être mobilisatrices d'une découverte de soi à soi. Il est important de garder à l'esprit l'idée que la création de ces personnes ne doit jamais devenir l'objet d'exposition, de fascination, ni même d'interprétation auxquelles il nous faudra résister. Il est en effet, fondamental, que la personne s'approprie sa propre création comme miroir d'elle-même, porteur de sens et non pas objet au service d'une recherche de reconnaissance narcissique dans le regard de l'autre.



(Se)transformer

Les retrouvailles avec l'élaboration psychique des conflits sont fondamentales, car pour ces personnes, la libido s'est égarée dans des voies corporelles. Cette énergie a perdu sa signification potentielle de désir sexuel incestueux, en se déguisant en symptômes qui visent à empêcher leur venue à la conscience.(voir sens du symptôme). Il est important d'aider la personne à faire émerger à la conscience les éléments psychiques refoulés. Ceci est essentiellement la voie de la psychothérapie qui reste la thérapie principale et efficace. Nous pouvons accompagner aussi, l’émergence de cette conscience lors des séances d’ergothérapie. A condition que nous puissions favoriser principalement la mentalisation, la mise en pensée, à partir des représentations concrétisées dans la matière, reflet de ce qui se trouve dans le psychisme de la personne.

L'expérience de la solitude et du silence, en particulier, sont fondateurs de la capacité à découvrir l’introspection "concrète" que nous proposons en ergothérapie. Il est important de repérer le moment où ce retour sur soi même devient possible et efficace.
La médiation permettra aussi une distanciation du corps où se jouent les symptômes de façon inconsciente. La personne a t-elle pu bénéficier de cette dimension ? Peut-elle se décentrer des troubles et ne pas exister uniquement à travers son symptôme ? A t-elle pris conscience de l’origine psychique, liée à la libido, de ses troubles ? ? A t’elle pu exprimer ses affects d’une autre façon ?


Fin de la thérapie et sortie
Les hospitalisations peuvent être nombreuses, les passages à l’acte fréquents quand la sortie approche.
La psychanalyse ou la psychothérapie verbale d’inspiration analytique sont les thérapies les plus adaptées, suivant les capacités d’introspection de la personne.





Ergopsy - 2015
Infos légales