Information

Ce site est en constante évolution et lorsque des articles sont en travail, ils sont signalés en début de page....




Accueil » Objectifs névrose obsessionnelle

Objectifs névrose obsessionnelle


Objectifs du patient
La priorité doit toujours être donnée aux objectifs des patients. Cela nécessite un accueil de la personne pour déjà entendre, non pas ses problèmes ou sa pathologie, mais pour entendre sa parole, son projet de vie, son intention principale, ses désirs. Seulement ensuite, nous pourrons proposer des pistes de travail et négocier des objectifs intermédiaires permettant d'aller vers le projet de vie de la personne. Il est important de ne pas considérer ce qui lui arrive comme un problème que nous devrions nous résoudre (à sa place) mais comme une occasion de changement possible, d'évolution et d'intégration de ses difficultés. Pour chaque personne il faut donc envisager un projet unique. Lors d'un enseignement toutefois, nous sommes obligés de réfléchir dans des termes plus généraux et globaux, et en termes de pathologie, sans perdre de vue que cela reste artificiel. Les objectifs des personnes présentant une névrose obsessionnelles, des TOC ou même des traits de personnalité obsessionnels sont liés à des constats particuliers:
  • Guérir sans changement psychiques, être débarrassé(e) de ses TOC (troubles obsessionnels compulsifs dont il ou elle perçoit l’anormalité)
  • Revenir à un état antérieur plus tolérable
  • La psychothérapie psycho-dynamique est rarement vécue comme la thérapie la plus efficace et les traitements médicamenteux sont fort investis, d’une façon très contrôlée et avec inquiétude, voir angoisse de tout changement

Principes thérapeutiques institutionnels

Action sur le symptôme

  • chimiothérapie pour baisser l’angoisse
Action à visée psychothérapeutique
  • Psychothérapie psycho-dynamique difficile, fonction de l’âge et de la gravité
  • Thérapies comportementalistes ou cognitives. TCC.

Objectifs en ergothérapie

Les objectifs spécifiques en ergothérapie s'organisent autour de deux grandes lignes: le soin psychique, incluant un travail soit plus sur le comportement visible soit plus autour du fonctionnement intra-psychique et la réhabilitation; incluant la qualité de vie de la personne, son autonomie et ses habiletés sociales.


Soin psychique

Dimension psycho-affective (si capacités)
  • Reconstruction narcissique, meilleure conscience de soi et de ses possibilités
  • Favoriser l’expression médiatisée et l’utilisation de l’énergie psychique dans d’autres voies que celles du symptôme En proposant des situations thérapeutiques susceptibles de ré-animer les affects, les sentiments, les émotions, en assouplissant les mécanismes de défense, en favorisant les processus créatifs, le jeu.
  • Éveiller la fonction symbolique, (ni explications, ni rationalisations)

Types d'ateliers: Ateliers d’expression et à médiation thérapeutique : personne jeune pouvant encore espérer assouplir et modifier ses mécanismes de défense


Dimension cognitivo-comportementale
  • Retrouver des capacités d’adaptation à diverses situations
  • gestion du stress et des TOC (Inspiration comportementale)

Réhabilitation


Sous l'angle de l'amélioration de la qualité de vie
  • Restauration des intérêts, détente, plaisir, occupation
  • Découverte et apprentissage d’activités nouvelles

Types d'ateliers: Ateliers occupationnels  si névrose ancienne, enkystée, personnes âgées, difficultés d’expression ou incapacité d’introspection


Sous l'angle groupal
  • Socialisation, être en groupe: l'autre comme permettant de découvrir d'autre façon de voir les choses.
  • Améliorer les capacités d'intégration dans un projet de groupe.
  • Développement des capacités sociales et relationnelles: tolérance à autrui, différences, etc…
  • Intégration dans la cité
  • Stimulations par la présence du groupe

Types d'ateliers: Tous types d'ateliers à visée socio-thérapeutiques, d'intégration groupale




Ergopsy - 2015
Infos légales